LES 5 LANGAGES DE L’AMOUR

L’amour, le besoin d’aimer et d’être aimé est vital pour chaque être humain. Ainsi, nous avons tous un « réservoir d’amour » invisible qui a besoin d’être rempli régulièrement. D’après Gary Chapman, l’auteur du bestseller « les cinq langages de l’amour », ce réservoir ne se rempli pas n’importe comment.

Il existe en réalité cinq manières, cinq langages d’amour différents permettant de démontrer notre affection à notre entourage.

  • Le premier langage est celui des paroles valorisantes, ce sont par exemple des compliments, des mots d’appréciation en public ou en privé.
  • Le deuxième est celui des moments de qualité, c’est-à-dire donner de l’attention, faire vivre un moment privilégié à l’autre sans qu’aucun perturbateur (par exemple votre téléphone) ne se mette sur votre chemin.
  • Le troisième langage est celui des services rendus, cela comprend toute les aides, qui feront plaisir à la personne aimée. Ce langage est encore plus efficace quand le service est rendu sans être réclamé.
  • Le quatrième est celui du toucher, cela va de la simple tape dans le dos, à se prendre la main jusqu’à l’union sexuelle.
  • Et enfin, le dernier langage est celui des cadeaux.

Trouver le langage privilégié de l’autre nous permet donc de remplir avec efficacité son réservoir d’amour, et d’éviter ainsi les frustrations, tensions ou incompréhensions. Par exemple, si vous encouragez et complimentez souvent votre conjoint, ou vos enfants mais que leur langage de l’amour principal est celui des temps de qualité, leur réservoir va progressivement se vider car ils se sentiront délaissés par votre absence. La connaissance, de votre langage de l’amour et l’apprentissage de celui privilégié par vos proches, peut donc changer radicalement vos relations !

creditphoto @briannasantellan

Etre créatif

« Ça ne me concerne pas, je ne suis pas créatif », dites-vous peut-être… Pourtant la bonne nouvelle et vérité est que : nous sommes TOUS créatifs ! Pablo Picasso lui-même a déclaré : « Tous les enfants sont des artistes. Le problème c’est de rester artiste une fois adulte ».

Pour prouver cette affirmation, une étude intéressante a été menée il y a quelques années sur 1600 enfants. A l’âge de 5 ans, les chercheurs ont proposé à ces enfants un exercice de créativité où ils se sont tous révélés extrêmement créatifs. Les chercheurs refirent la même expérience avec les mêmes enfants à l’âge de 10 ans, alors seulement 30% d’entre eux ont démontré une bonne créativité. Enfin, à l’âge de 15 ans, c’est seulement 12% d’entre eux qui démontre ce potentiel de créativité.

Cette étude nous révèle que cette capacité est innée chez l’être humain, les enfants sont créatifs par nature. Comme le mentionne le psychiatre Jean Cottraux dans son livre « à chacun sa créativité » : « “Tout le monde peut être créatif, mais bien peu de gens le savent, et encore moins nombreux sont ceux qui le concrétisent”. La bonne question à se poser n’est donc pas « suis-je créatif ? » car nous le sommes tous de différentes manières, mais plutôt « comment réveiller ma créativité ? ». Le défi n’est donc pas d’essayer de devenir créatif mais de libérer ce potentiel enfouis en vous.

Nous verrons cela tout au long de l’année grâce au défi du mois de Juillet dans notre Agenda 2018

 

 

Les relations

L’entourage est une force encore faut-il bien le choisir ! Un vieux dicton dit « dis- moi qui tu fréquentes je te dirai qui tu es ».Quand on souhaite devenir la meilleure version de soi-même pour pouvoir réaliser ses rêves, il est nécessaire de porter notre attention sur notre entourage et plus particulièrement sur nos relations interpersonnelles.

Un certain nombre de recherches ont été faites sur la force de l’entourage et celle-ci démontre que nous finissons quasiment tous à ressembler aux cinq personnes que nous fréquentons le plus. Une étude menée à Harvard démontre que notre groupe de référence, c’est-à-dire les gens avec qui nous passons le plus de temps, déterminent à 95% la réussite ou l’échec de nos rêves. Comme le mentionne T. Hary Eker, « l’énergie est contagieuse. Si tu veux voler avec les aigles, tu vas devoir arrêter de nager avec les canards ».

Maintenant, comprenez bien que l’objectif n’est pas de délaisser toutes les personnes qui ne vous tirent pas vers le haut ; car tout le monde passe à un moment donné par des moments difficiles et a besoin d’une main tendue en temps de crise. L’idée est plutôt de côtoyer le plus souvent possible des personnes qui croient en vous, qui vous poussent à vous dépasser, qui vous encouragent à vivre vos rêves.

ATTEINDRE SES RÊVES

« Si tu ne prends pas le temps de créer la vie que tu désires, tu seras forcé de passer beaucoup de temps à vivre une vie dont tu ne veux pas » Kevin NGO

Nous sommes tous nés pour accomplir quelque chose de spécial, oui tous. Nous avons tous une raison de vivre, peut-être est-il temps de découvrir la VOTRE ? Vous êtes-vous déjà posé ce genre de questions : Pourquoi suis-je né ? Est-ce que je vis la vie que je m’étais imaginé ? Qu’est-ce que je veux être ? Qu’est-ce que je veux réellement faire ? Si oui vous êtes au bon endroit, si non et bien vous l’êtes également.

Combien de personnes subissent leur vie au quotidien, et attendent désespérément le week-end puis les vacances pour enfin vivre pleinement ! Seth Godin a dit : « au lieu de vous demander quand seront vos prochaines vacances peut-être devriez-vous construire une vie de laquelle vous n’avez pas besoin de vous échapper ». Il est possible d’avoir une telle vie mais une chose est sûre, elle ne construira pas sans votre participation active.

Entrer dans ce processus comprend trois étapes majeures dont nous parlerons prochainement. Et si 2018 devenait pour vous l’année de l’accomplissement ?

credit photo @ahmedsaffu